Mamans imparfaites et fabuleuses : bonne fête !!

Devenir maman est le plus beau cadeau que mes enfants m'ont fait. Et en même temps certainement le rôle le plus difficile que j'ai à jouer. Parce qu'il y a cette maman que je voudrais tant être, celle que je ne veux absolument pas ou plus être et celle que je suis. Cette image de maman idéale, tant fantasmée, qui me poursuit.

Nous rêvons si fort d'être cette maman : patiente, compréhensive, rigolote, créative, douce et toujours souriante. Cette maman qui peut faire l'école à ses enfants sans se transformer en maman dragon, qui crie et hurle sur tout ce qui bouge parce que "bon sang, c'est pas si compliqué de faire des "O" dans le bon sens" ! Cette maman qui lâche suffisamment prise et qui arrive à répondre au dixième appel "mamaaaan" au moment du coucher avec cette même voix douce et bienveillante. Cette maman qui est toujours pleine d'énergie et qui n'a pas la flemme d'aller au parc alors qu'il pleut. Cette maman qui s'émerveille devant l'énième représentation de ce même tour de magie du petit dernier ! Cette maman qui ne culpabilise pas et garde son calme même lorsque son entourage le plus proche lui déclare "moi si j'étais toi je ne ferais pas comme ça !". Qu'est ce que je voudrais être cette maman là !


Mais c'est sans compter sur... le quotidien ! Ah ce satané quotidien qui nous rattrape et nous pousse dans nos retranchements ! Surtout dernièrement avec cette période de confinement puis maintenant celle du déconfinement, période tout aussi incertaine et déroutante. Ce n'était déjà pas évident de garder un équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle avant, mais là c'est le summum. Alors on se sent coupable, pas à la hauteur, on ose même parfois se qualifier de "maman nulle". Et pourtant on fait du mieux qu'on peut... vraiment tout ce qu'on peut.

Cette idée que nous avons de vouloir être la super maman parfaite !! Et si nous acceptions enfin que nous faisons du mieux que nous pouvons et que c'est déjà beaucoup. Que tout ne dépend pas que de nous. Que nous ne sommes pas responsables de tout. Que, à notre manière certes, nous gérons ! Et que c'est ce "à notre manière" qui fait de nous la meilleure maman qui soit : ce trésor qu'est notre authenticité.


Actuellement, nous devons encore plus passer d'une casquette à l'autre : maman, maîtresse d'école, cantinière tout en maintenant son activité professionnelle en gérant des visio en toutes circonstances ! Un vrai casse-tête ! Jusqu'à ce qu'on revoit ses priorités tant personnelles que professionnelles. Certaines d'entre nous le font seules, d'autres se font accompagner mais au final ce qui compte c'est d'être en accord avec ses valeurs dans ses multiples vies (mère, femme, amante, amie, salariée, cheffe d'entreprise, etc.).

Je nous souhaite une belle fête à nous toutes, chères mamans imparfaites mais fabuleuses que nous sommes.


Si vous avez aimé cet article n'hésitez pas à le partagez.

N'hésitez pas à me contacter.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout